Scroll to top

Fuites urinaires la nuit, la pince pénienne contre l’énurésie.

Fuites urinaires la nuit, la pince pénienne contre l’énurésie.

Les fuites urinaires la nuit, autrement appelées « L’énurésie », contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne concernent pas uniquement les enfants. Sujet encore « tabou », c’est pourtant une problématique très présente et gênante au quotidien chez les adultes. Qu’est-ce que l’énurésie nocturne ? Comment s’explique-t-elle et comment y remédier ?

L’énurésie nocturne chez l’adulte.

L’énurésie nocturne se traduit par des mictions (perte d’urine) incontrôlables et irrépressibles durant la nuit. Pourtant contrôlées le jour, elles deviennent involontaires la nuit. Mais comment explique-t-on ce phénomène ? Les causes de l’énurésie chez l’adulte sont nombreuses. En réalité, l’énurésie est plutôt un symptôme (de troubles physiques ou psychiques) qu’une maladie.

Un symptôme physique.

Les fuites urinaires la nuit peuvent être un symptôme d’ordre physiologique. Certaines pathologies peuvent être à l’origine d’une énurésie nocturne : maladie neurologique comme la sclérose en plaque provoquant une hyperactivité vésicale du détrusor (le muscle de la vessie).

L’âge joue un rôle important dans l’apparition des fuites urinaires nocturnes en particulier chez l’homme, en raison de pathologies qui surviennent en vieillissant, comme le diabète, ou un cancer de la prostate.  Avec l’âge, l’incontinence urinaire nocturne chez l’homme peut également s’expliquer par une insuffisance du sphincter, une vessie trop petite ou distendue.

Un symptôme psychique.

Pour comprendre pourquoi un adulte est atteint d’énurésie, il faut parfois analyser la psychologie. Un choc émotionnel, un traumatisme tels qu’un décès, une rupture ou un accident peuvent être des éléments déclencheurs de fuites urinaires la nuit.

L’hygiène de vie.

L’énurésie nocturne peut également être provoquée par une mauvaise hygiène de vie.

Une consommation excessive d’alcool ou une prise de tranquillisants par exemple peut augmenter la production d’urine et altérer le réveil lorsque le besoin d’uriner se fait ressentir.

La constipation chronique est également un des ennemi de l’incontinence urinaire. La pression exercée sur le périnée lors de l’effort de la poussée va entrainer un affaiblissement des muscles du plancher pelvien et donc à terme créer de l’incontinence.

Le tabac
est également un facteur aggravant de l’incontinence urinaire. Si nous connaissons pour la plupart les effets néfastes du tabac sur le système respiratoire, peu connaissent réellement les effets du tabac sur la vessie.
Le tabac impact indirectement le bon fonctionnement du système urinaire à cause de la toux chronique qu’il engendre. Cette toux va engendrer des pressions répétées au niveau du périnée et de la vessie pour en altérer les tissus. Les muscles sphinctériens vont s’affaiblir et finir par ne plus retenir l’urine. De plus, la nicotine aura un effet néfaste sur le détrusor, (muscle de la vessie qui rend la miction possible). L’effet irritant de la nicotine va engendrer une sur stimulation du détrusor entrainant un sentiment d’urgence urinaire.

Quelques astuces pratiques pour guérir de l’énurésie nocturne.

Avoir des fuites urinaires nocturnes n’est pas une fatalité. Il existe différents traitements médicamenteux ou solutions mécaniques pour guérir de l’énurésie nocturne.

Si l’élément déclencheur de ces fuites urinaires est d’origine psychologique, une thérapie comportementale sera préconisée par un médecin.
Pour prévenir et/ou réduire vos fuites urinaires nocturnes, des exercices de rééducation du périnée peuvent être recommandés pour récupérer un maximum de contrôle de la vessie et améliorer le contrôle des sphincters et de la musculature abdominale.

Modifier son hygiène de vie au quotidien est une solution à portée de main pour réduire les risques de fuites urinaires nocturnes.  Adoptez une alimentation riche en fibres pour lutter contre la constipation, en composant vos repas de céréales complètes, des fruits, légumes verts etc… Boire beaucoup d’eau est indispensable mais évitez les boissons comme le café, les sodas ou l’alcool. À savoir aussi qu’il est important de bien s’hydrater en journée et éviter de boire en grosse quantité le soir. Pour réduire les risques d’énurésie, il est conseillé de réduire sa consommation de boisson après 16h.
Pratiquer une activité physique régulière est également essentiel pour stimuler le transit intestinal afin de lutter contre la constipation.

Pour trouver la solution adaptée à votre problème, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé.

Lutter contre les fuites urinaires la nuit avec la pince pénienne Stop Uri.

Pour pallier les fuites nocturnes et dormir confortablement, il existe une solution mécanique, non chirurgicale et sans médicaments : les pinces péniennes Stop Uri.
La pince pénienne Stop Uri est un dispositif médical permettant de fermer l’urètre jusqu’à ce que le besoin d’uriner se fait sentir. Facile d’utilisation et astucieuse, vous avez juste à la placer sur votre pénis, et lorsque le besoin de faire pipi se fait ressentir, ouvrez la pince par un simple clip !

stop uri contre les fuites urinaires

Stop-Uri est une pince pénienne adaptable fournis avec 3 tailles de barrettes de serrage qui permettent 12 possibilités de serrage afin de s’adapter à la morphologie de votre pénis.

C’est une solution discrète et hygiénique. La mousse du dispositif est imperméable et ne laisse pénétrer ni l’eau ni l’urine. À mémoire de forme, elle est spécialement conçue pour s’adapter à votre pénis.

La pince pénienne pèse seulement 11 grammes, vous ne la sentirez même pas. Stop-Uri est invisible sous les vêtements et ne se voit pas, même sous un maillot de bain. Vous pouvez aller à la plage ou à la piscine sans vous faire de soucis.

En plus d’être discrète, la pince pénienne Stop-Uri est économique et écologique. Durable dans le temps, plus besoin d’acheter des protections contre l’incontinence qui finissent toujours à la poubelle.

Avec la pince pénienne Stop-Uri c’est votre confort avant tout.